Bowie

david bowie

Ce matin, ils viennent d’annoncer à la radio le décès de David Bowie.
Alors je lâche le bracelet que je suis entrain de fabriquer et je regarde par la fenêtre de l’atelier. Je vois le vent qui commence à se lever et qui secoue les feuilles de l’olivier. Ca me fait penser aux paroles de « wild is the wind ». Nous sommes comme des créatures dans le vent et le vent est sauvage… aujourd’hui…

« Like the leaf clings to the tree,
Oh, my darling, cling to me
For we’re like creatures in the wind, and wild is the wind »